Osez, vous aussi, l’industrie du futur !

Le secteur de l’aéronautique offre un panel très varié de métiers (ingénieur, acheteur, contrôleur de gestion, inspecteur qualité…). Mais si on vous dit ajusteur-monteur ? Intégrateur cabine ? ça ne vous parle peut-être pas, pourtant ces métiers sont à la base de la production aéronautique. Ils sont souvent connotés comme des métiers plutôt « masculins ».
Mais certaines femmes choisissent cette voie.

Pourquoi ? Comment l’ont-elles vécu ? Pour le comprendre, nous avons rencontré 6 d’entre elles travaillant en tant que câbleur aéronautique, mécanicien et intégrateur cabine.

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

« J’ai plusieurs personnes de mon entourage qui travaillent dans l’aéronautique. Je me suis tournée vers le câblage puisqu’il y a ce côté très minutieux, qui correspondait plus à ce que je faisais avant. » Amandine, câbleuse et mécanicienne

Qu’est-ce qui peut expliquer qu’il y ait peu de femmes sur ces métiers ?

« La forte connotation masculine de ce secteur fait que les femmes n’osent pas. Moi-même je ne pensais pas y arriver et en fait si, c’est un boulot comme un autre. Une fois qu’on a le coup de main, tout le monde peut y arriver. » Amandine, câbleuse et mécanicienne
« Je pense que les métiers de l’aéronautique et les compétences nécessaires pour les exercer sont méconnus par les femmes » Ghislaine BESNARD, câbleuse aéronautique
« Pour moi c’est le secteur de l’industrie en général qui n’attire pas les femmes » Anne, intégratrice cabine
« Il y a de plus en plus de femmes en formation. C’est encourageant et cela montre une transformation. » Barbara, câbleuse aéronautique

Quels sont les avantages de la formation sur ces métiers ?

« Les formations sont courtes et il y a des postes à pourvoir ! » Amandine, câbleuse et mécanicienne
– Etes-vous fière d’exercer ce métier ?
« oui très fière car je trouve que l’aéronautique a un côté prestigieux » Amandine, câbleuse et mécanicienne
« Ah oui ! et c’est ce que je recherchais justement, la fierté. On travaille sur des avions ce n’est pas rien. » Marjorie MACHNICKI, câbleuse aéronautique

Travailler avec des hommes ?

« Les hommes étaient super, très prévenants. » Ghislaine, câbleuse aéronautique
« J’ai été très bien accueillie. Je pense qu’ils étaient contents d’avoir une fille dans le groupe » Anne, intégratrice cabine
« Les collègues masculins sont généralement très protecteurs. On se sent bien intégrée et en confiance » Barbara, câbleuse aéronautique
« J’ai eu quelques remarques comme quoi ils étaient contents que certaines femmes s’intéressent à ce type de métiers. Ils trouvaient ça « courageux » d’arriver à s’intégrer dans un milieu d’hommes. » Amandine, câbleuse et mécanicienne.

Comment améliorer la visibilité sur ces métiers ?

« Il faut en parler plus dans les médias et montrer que ces métiers sont accessibles aux femmes » Marjorie, câbleuse aéronautique

Quel conseil donneriez-vous aux femmes qui souhaiteraient intégrer ce type de métier ?

« Je leur dirai d’avoir confiance en elles et en leurs compétences, et de ne pas se dévaloriser par rapport aux hommes. » Barbara, câbleuse aéronautique

Article rédigé par Mélissa BERGES, d’Adecco Onsite Aéronautique Colomiers.

Source : Dubertrand, A. (2017, 15.06). « L’aéronautique veut recruter plus de femmes. » Récupéré le 02 juillet 2017 à :
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2017/06/15/l-aeronautique-veut-recruter-plus-de-femmes_5144904_1698637.html

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *